mardi 22 avril 2014

Démocratie sanitaire : un ouvrage intéressant au titre trompeur

 "Démocratie sanitaire, les nouveaux défis de la politique de santé" : tel est le titre de l'ouvrage [1] de Didier Tabuteau publié aux éditions Odile Jacob en septembre 2013.




Majuscules, couleur rouge, les 2 premiers mots du titre laissent présager un livre entièrement consacré à la "démocratie sanitaire", qui peut être définie comme "la politique conjointe des professionnels, des usagers et des élus, à la définition d'une politique de santé publique, afin d'améliorer le fonctionnement et l'efficacité du système de santé" [2, page 189]. Ministère de la santé (lorsqu'il existait encore), associations de patients, agences régionales de santé (conférence régionale de santé et de l'autonomie, conférences de territoire) : le lecteur pourrait s'attendre à un panorama des expériences récentes les plus pertinentes.

Or il n'en est (presque) rien. Si cet ouvrage dresse un inventaire très intéressant des évolutions de la politique de santé (historique, analyse des choix effectués, orientations pour le futur), il ne fait qu'effleurer la "démocratie sanitaire" dans son chapitre "le principe de confiance", qui plus est en la résumant à la notion de "droits des malades". En cela, le titre de cet ouvrage est trompeur...

Pour autant, pour le lecteur qui souhaite en savoir plus sur le système de santé, ses évolutions passées et futures, ce livre apporte un éclairage très pertinent... Voici le texte figurant sur la 4e page de couverture (source : site des éditions Odile Jacob) :

Progrès médicaux, crises sanitaires, déserts médicaux, inégalités de santé, réglementations de santé publique, financement de l’assurance-maladie, défis de la bioéthique : les questions de santé constituent des enjeux politiques majeurs. À partir d’une analyse de l’histoire du système et de la politique de santé, Didier Tabuteau examine ces grandes questions.

Comment concilier sécurité, liberté et égalité ? Quelles sont les limites de l’ambition d’universalité proclamée pour l’assurance-maladie ? Comment l’exigence de décentralisation peut-elle affecter les politiques de santé ? Quels sont les effets de la concurrence ? Comment s’articule le débat sur les prélèvements obligatoires ?

Autant d’interrogations cruciales à un moment où l’État providence est malmené par une crise économique d’une ampleur exceptionnelle. Avec en filigrane la question de l’indispensable réforme du système de santé et d’assurance-maladie. Et pour ambition l’édification d’une véritable démocratie sanitaire.

Références
1. Tabuteau D. Démocratie sanitaire, les nouveaux défis de la politique de santé. Odile Jacob 2013.
2. Lajarge E, Debiève H, Nicollet Z. Aide Mémoire. Santé Publique. Dunod 2013.